2014

Cérémonie en hommage aux victimes des persécutions racistes et antisémites de l'Etat français et d'hommage aux justes de France

 
 
Cérémonie du 16 juillet

La cérémonie en hommage aux victimes des persécutions racistes et antisémites de l’État français et d'hommage aux justes de France présidée par Michel Jau, préfet de la région Limousin, préfet de la Haute-Vienne s'est tenue le mercredi 16 juillet devant la maison d'arrêt de Limoges.

Le décret du 3 février 1993 a instauré le 16 juillet « Journée nationale commémorative des persécutions racistes et antisémites commises sous l'autorité de fait dite " gouvernement de l'État français " ( 1940-1944 ) » .
La date choisie pour cette commémoration correspond à la date anniversaire de la rafle du Vélodrome d'Hiver, au cours de laquelle la police française a arrêté les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 Juifs de la région parisienne dont 4 115 enfants.

Après les allocutions de Monsieur Jacques NADAM, président du consistoire israélite et de Madame Madeleine COIGNOUX, président de la communauté tsigane, le préfet a lu le message du Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire.

La cérémonie s'est poursuivie par des dépôts de gerbes.

16 juillet 1

 

16 juillet 3