2014

Conférence témoignage sur la sécurité routière - 10 octobre à Limoges

 
Conférence témoignage sur la sécurité routière

Sensibiliser les jeunes sur les dangers et les conséquences de l’usage de produits psychoactifs au volant ainsi que sur l’intérêt à bien se former à la conduite automobile, c'est l'objectif de la conférence organisée par l’unité sécurité routière de la DDT 87 le vendredi 10 octobre à Limoges (Amphi Lombois de la faculté de droit et des sciences économiques, 5 rue Félix Eboué).

Deux séances sont prévues :

  • le matin de 8h45 à 11h45
  • l’après-midi de 13h45 à 16h45

Programme :

Plusieurs intervenants apporteront leurs témoignages pour informer et prévenir les comportements dangereux au volant :

- Mme Poinsot, membre de l’association Marilou pour les routes de la vie, témoignera sur les circonstances de l’accident de la circulation qui a coûté la vie à sa fille de 9 ans et de son combat avec son mari pour que la conduite sous l’emprise de stupéfiants soit reconnue comme un délit.

- M. Herbreteau, inspecteur du permis de conduire présentera le déroulement des épreuves théoriques et pratiques de l’examen du permis de conduire automobile, puis il abordera les différentes offres de formation et les critères pour choisir une école de conduite.

- M. Martinez, de la direction départementale de la sécurité publique, témoignera sur son vécu lors d’accidents de la route et présentera les sanctions encourues pour les conduites sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants.

- M. Pardien, membre de l’association de familles de traumatisés crâniens du Limousin, dont le fils de 25 ans est traumatisé crânien grave suite à un accident, témoignera de la réalité de leur quotidien

Projection du film « Insoutenable » réalisé par la Sécurité routière.

Vignette-tous-resp_cle54e154

 Quelques chiffres :

Sur la période 2008-2011, les jeunes usagers ont représenté 38 % des victimes et 26 % des tués des accidents de la circulation en Haute-Vienne.
La prévention de la conduite sous l’emprise de l’alcool ou de produits stupéfiants ainsi que la formation au permis de conduire sont parmi les enjeux majeurs dans la lutte contre l’accidentalité des moins de 25 ans.
Près de 10 % des jeunes de 18 à 24 ans impliqués dans un accident corporel sont sous l’emprise de l’alcool occasionnant 29 % des tués de cette tranche d’âge.
Les premières années de conduite sont des périodes particulièrement sensibles. 58 % des accidents impliquant un jeune conducteur surviennent dans l’année suivant l’obtention de son permis.

Modalités d'inscription :

Pour participer, le formulaire d'inscription doit être renvoyé avant le 3 octobre à la direction départementale de la Haute-Vienne.

> RSI- Formalités d'inscription - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb

 
 

A lire également :