2014

Présentation des nouveaux dispositifs de la promotion de l'apprentissage

 
 
Présentation des nouveaux dispositifs de la promotion de l'apprentissage

Michel Jau, préfet de la région Limousin et Armelle Martin, vice-présidente du conseil régional en charge de la formation ont présenté les avantages de l'apprentissage ainsi qu'un état des lieux du dispositif en Limousin.

L’apprentissage est une voie privilégiée d’accès à la qualification et à l’insertion professionnelle durable pour les jeunes. C’est aussi une possibilité pour les entreprises de former et d’embaucher du personnel qualifié, gage de compétitivité et de croissance durable.

Michel Jau a rappelé l'objectif prioritaire fixé par le Président de la République : atteindre 500 000 apprentis en 2017

Un dispositif ambitieux

Aux côtés du conseil régional, l’Etat a déployé un dispositif ambitieux pour développer l’apprentissage :

  • un contrat de travail à durée déterminée allant de 6 mois à 4 ans ou indéterminée depuis la loi du 5 mars 2014. Ce type de contrat conforte la position du jeune qui en sera bénéficiaire pour ses recherches de logement ou d’accès à ses prêts bancaires et plus globalement son indépendance.
  • une rémunération dont le montant minimum varie de 25 % à 78 % du SMICSalaire minimum interprofessionnel de croissance.
  • une voie d’excellence 
  • taux de réussite aux examens : de 74 % à 94 % selon les niveaux de qualification qui vont du niveau CAP au titre d’Ingénieur.
  • taux d’insertion professionnelle : 69,7 % en 2013.

Pour conforter ces objectifs, l’État s’est engagé avec les entreprises ;

  • l’exonération de cotisations sociales salariales et patronales
  • l’aide « contrat de génération » de 4000 € pendant 3 ans pour tout apprenti recruté dans une entreprise de moins de 300 salariés comptant au moins un salarié âgé de plus de 57 ans (ou un salarié recruté âgé de plus de 55 ans)
  • un crédit d’impôts de 1600 € (2200 € pour un apprenti handicapé) pour la 1ère année de formation de niveau III ou inférieur. Ce crédit d’impôt est cumulable avec le CICE.
  • les rémunérations versées aux salariés en contrat d’apprentissage sont éligibles au CICE.

L’apprentissage, en Limousin c'est

  • 3 710 jeunes titulaires d’un contrat d’apprentissage au 31 décembre 2013
  • 509 contrats conclus au 31 juillet 2014 depuis le début de l’année.
  • 23 Centres de formation des apprentis et 140 diplômes
  • jusqu’à 2 000 places disponibles dans les centres de formation (différentiel établi entre le nombre de jeunes titulaires d’un contrat d’apprentissage et les capacités d’accueil des CFA) 

> DP L'apprentissage, que d'avantages - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,38 Mb

Pour en savoir plus : consulter le site de la Direccte Limousin