2015

Bilan de la sécurité routière sur 10 ans

 
 
Bilan de la sécurité routière sur 10 ans

Laurent CAYREL, préfet de la Haute-Vienne a présenté devant la presse ce matin le bilan de la sécurité routière en Haute-Vienne sur les dix dernières années.

Après deux décennies de réduction du nombre d’accidents mortels en Haute-Vienne, qui traduisent à la fois des évolutions techniques et technologiques, les hausses récentes du nombre d'accident témoignent d’un relâchement de la part de certains automobilistes.

Depuis le début de l’année, la Haute-Vienne comptabilise 16 tués sur les routes. Ce chiffre suit la tendance nationale dont la cause s’explique par le relâchement du comportement des automobilistes.

Une analyse de l'accidentologie par axe montre que la localisation des accidents n’est pas un hasard. Les accidents sont plus nombreux là où la route est moins aménagée. C’est pourquoi il faut ajuster sa conduite, adapter son comportement à la route sur laquelle on circule.

Le comportement des automobilistes est en effet très souvent en cause lorsque l’on a à déplorer un accident mortel. L'alcool et la vitesse / perte de contrôle sont en effet les principales causes des accidents sur l'ensemble des axes.

Laurent CAYREL a affirmé que "les messages de prévention sont passés auprès de la plupart de la population. Néanmoins, une minorité de nos concitoyens s'exonère de cette discipline. Nous ne pouvons pas laisser sur les routes des personnes qui mettent en danger leur vie et celle des autres." Puis il a rappelé "sa détermination partagée avec celle du Procureur de la République à mettre fin à la tendance morbide qui existe actuellement sur nos routes."

Un conseil interministériel portant sur la sécurité routière se tiendra le 2 octobre prochain. De nouvelles mesures seront certainement examinées et mises en oeuvre.

Consulter le > bilan de la sécurité routière sur 10 ans
.