2016

Lutte contre la radicalisation : former les acteurs de terrain pour leur permettre de détecter les risques de basculement

 
 
Formation à la prévention de la radicalisation

La préfecture de la Haute-Vienne organisait ce mardi 15 novembre une formation à la prévention de la radicalisation avec la participation de membres de l’État-major opérationnel de prévention du terrorisme et du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation.

Cette formation était destinée aux agents des services publics, des associations et des centres sociaux qui sont en contact direct avec la population (usagers, partenaires,…). Près de 130 personnes étaient présentes.

Elle a été l’occasion de donner à ces acteurs de proximité des outils de compréhension du phénomène de radicalisation et des moyens utilisés pour embrigader les jeunes. Elle avait pour but de les sensibiliser au repérage des situations potentiellement à risque, des changements de comportement afin qu’ils puissent les signaler de manière plus systématique à la cellule départementale de suivi et de prévention de la radicalisation.

Cette formation est l'une des déclinaisons en Haute-Vienne du dispositif de lutte et de prévention de la radicalisation prévu dans le Plan d’action contre la radicalisation et le terrorisme adopté par le Gouvernement lors du Comité interministériel pour la prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR) le 9 mai 2016.

La radicalisation exprime la conjugaison de l’adhésion à une idéologie extrême et d’une action violente. Elle relève fréquemment d’un processus de rupture avec l’environnement familial, social ou professionnel pouvant conduire à l'extrémisme et au terrorisme.

Il est indispensable que le maximum des situations à risque soient repérées et signalées le plus en amont possible, précisément pour permettre d’engager le processus de prévention.

Téléchargez :

- l'édito de Raphaël Le Méhauté, préfet de la Haute-Vienne et le programme de la formation

> EDITO-PREFET-PROGRAMME-FORMATION - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,54 Mb

- les signes d'alerte  - indicateurs de basculement

> SIGNES_DALERTE-INDICATEURS-DE-BASCULEMENT - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,51 Mb

Le numéro d’appel téléphonique du centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation a également été rappelé : 0 800 005 696 (Service & appel gratuit - du lundi au vendredi de 9h à 18 h)
Plus d'infos sur le site stop-stop-djihadisme.gouv.fr, agir contre la menace terrosime : http://www.stop-djihadisme.gouv.fr/