2016

Signature du contrat de ruralité de la communauté de communes du Val de Vienne

 

Raphaël Le Méhauté, préfet de la Haute-Vienne, Jean-Claude Leblois, président du conseil départemental et Philippe Barry, président de la communauté de communes du Val de Vienne, ont signé le contrat de ruralité de la communauté de communes du Val-de-Vienne le vendredi 16 décembre 2016 à Aixe-sur-Vienne.

Signature_Premier_Contrat_Ruralité_2016

La communauté de communes du Val de Vienne est le premier Établissement public de coopération intercommunale (EPCI) avec lequel l’État signe un contrat de ruralité dans le département de la Haute-Vienne.

Le contrat de ruralité est un nouvel outil de coordination et de structuration des politiques publiques territorialisées, à une échelle infra départementale. Il doit permettre d’accompagner la mise en oeuvre d’un projet de territoire à l’échelle d’un bassin de vie, en fédérant l’ensemble des partenaires institutionnels, économiques et associatifs.

Par la signature de ce contrat, l’État souhaite encourager la communauté de communes du Val de Vienne à penser en termes de stratégie de développement du territoire en mettant en cohérence l’ensemble des projets locaux, en cours ou à venir. Cette stratégie doit se concrétiser en projets et en équipements structurants au rayonnement intercommunal.
Le contrat de ruralité permettra au Val de Vienne d’approfondir une stratégie de territoire déjà bien réfléchie.

La Vallée de la Vienne marque fortement l’identité du territoire de la communauté de communes qui est par ailleurs localisé au sein de la fédération de la Châtaigneraie limousine et aux portes du parc naturel régional Périgord Limousin.

Espace périurbain, de transition entre les zones urbaines de l’agglomération de Limoges et les espaces ruraux de « l’arrière pays », la communauté de communes assure une fonction de relais pour les zones rurales qui l’entourent. Véritable pôle structurant, le territoire bénéficie d’une forte attractivité.

La démarche anticipée et ambitieuse de ce territoire a déterminé le choix de l’État pour signer en premier ce contrat de ruralité en Haute-Vienne.
Après onze années de coopération intercommunale, les élus de la Communauté de communes ont souhaité faire le bilan des réalisations intercommunales et se projeter autour d’une ambition renouvelée et partagée pour le développement et l’aménagement du Val de Vienne. Le projet de territoire « Val de Vienne 2020 » a été engagé en août 2012 avec l’ambition de s’inscrire dans une perspective de développement durable et de prendre en compte :

• les défis auxquels tout territoire est désormais confronté (transition énergétique et lutte contre le changement climatique, évolution des modes de vie et de consommation, contexte de crise économique, etc) ;
• mais également les défis spécifiques aux territoires périurbains et ruraux : phénomène de ville dortoir, vieillissement de la population, fixation des jeunes, accès aux services et aux soins, attractivité, etc.

Le contrat de ruralité est l’occasion pour la communauté de communes de renforcer la dynamique et l’attractivité de son territoire avec l’appui de l’État et le soutien du département.

Sur la base d'un diagnostic partagé par les élus, le contrat de ruralité développe une vision d'avenir en déclinant des projets de modernisation durables du territoire autour de 6 volets :
• L’attractivité du territoire
• L’accès aux services publics et marchands et aux soins
• La cohésion sociale
• Les mobilités locales et l’accessibilité au territoire
• La revitalisation des bourgs centres
• La transition écologique et énergétique.

Téléchargez le dossier de presse :

> DP_Signature_Contrat_Ruralité_ValVienne_2016 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,72 Mb