Actualités

Fête nationale : cérémonie à Limoges

 
 

Raphaël LE MÉHAUTÉ, préfet de la Haute-Vienne a présidé vendredi 13 juillet la cérémonie organisée à Limoges, place Jourdan, à l’occasion de la célébration de la Fête nationale, et placée sous l’autorité militaire du général François BONAVITA, commandant adjoint la région de gendarmerie de la Nouvelle-Aquitaine et commandant le groupement de Gendarmerie départementale de la Haute-Vienne et en présence du général Jean-Pierre MICHEL, commandant la région de gendarmerie de la Nouvelle-Aquitaine.

IMG_1460ide
IMG_1471ide
P1180398ide
P1180400ide

Les troupes présentes

  • Le fanion du groupement de gendarmerie départemental de la Haute-Vienne
  • Un détachement de la compagnie de la gendarmerie départementale de Limoges

Ce détachement est composé de quatre sous-officiers et de deux gendarmes adjoints volontaires issus des unités territoriales de la compagnie de gendarmerie départementale de Limoges.

  • Un détachement de la compagnie de gendarmerie départementale de Bellac

Ce détachement est composé de trois sous-officiers et de trois gendarmes adjoints volontaires issus des unités territoriales de la compagnie de gendarmerie départementale de Bellac.

  • Un détachement de la compagnie de gendarmerie départementale de Saint-Junien

    Ce détachement est composé de trois sous-officiers et de trois gendarmes adjoints volontaires issus des unités territoriales de la compagnie de gendarmerie départementale de Saint-Junien.

    Après la réserve opérationnelle présente sur les rangs l’an passé, le général François BONAVITA a souhaité cette année mettre à l’honneur les compagnies de gendarmerie départementale du groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Vienne.

    Organisées en communauté de brigades ou en brigades territoriales autonomes, les compagnies de gendarmerie départementale assurent la sécurité générale des personnes et des biens sur le ressort de leur circonscription. En 2017, les personnels de ces unités ont assuré 8846 interventions dont 2500 nocturnes. Engagées dans lutte contre toutes les formes de d’insécurité, les missions de contact et de prévention auprès de la population constituent le cœur de leur action quotidienne.

  • Un piquet d’honneur du 515ème régiment du train de la Braconne
  • Un détachement de 5 motocyclistes du groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Vienne

La gendarmerie de Haute-Vienne compte actuellement dans ses rangs 33 motocyclistes répartis sur 4 unités de sécurité routière : les pelotons motorisés de Feytiat et Bessines sur Gartempe et les brigades motorisées de Rochechouart et Bellac. Ces professionnels de la sécurité routière travaillent prioritairement sur les axes les plus importants à savoir sur le réseau autoroutier et routier départemental dont la responsabilité est confiée à la gendarmerie nationale. La lutte contre l’insécurité routière constitue le coeur de leur métier. Ils sont chargés de porter aide et assistance aux usagers de la route en difficulté. Ils luttent également contre toute forme de délinquance itinérante et contrôlent les flux sur l’ensemble du département de la Haute-Vienne.

  • Un détachement de 4 motocyclistes de la Police Nationale appartenant à la formation motorisée urbaine de la direction départementale de la sécurité publique de la Haute Vienne

Leur mission essentielle est de lutter contre l’insécurité routière et d’assurer la protection des personnes et des biens. Ils participent également lors des voyages officiels aux dispositifs d’escorte et de circulation.

  • Un détachement de 3 motocyclistes appartenant à la brigade de surveillance intérieure des douanes de Limoges
  • Le service départemental d’incendie et de secours de la Haute-Vienne

Les services d'incendie et de secours sont chargés de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies.

En Haute-Vienne ce sont plus de 1000 hommes et femmes qui assurent ces missions 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 dans 30 centres d’incendie et de secours assurant un maillage territorial fort et de proximité.

La grande majorité des sapeurs-pompiers sont des volontaires délaissant leurs activité et leurs familles lorsqu’une intervention requiert leur présence. C’est grâce à eux qu’une telle couverture opérationnelle est possible.

Le détachement du SDISService départemental d'incendie et de secours 87 est composé de :

  • Un véhicule léger de commandement

Armé par un officier le chef de groupe possédant le grade de lieutenant, il assure le commandement et la coordination des moyens sur l’ensemble du territoire départemental lors des sinistres mobilisant de 2 à 4 engins.

Cet engin provient du centre de l’état-major de Limoges.

  • Un véhicule de secours et d’assistance aux victimes

Plus communément appelé « ambulance », toutes les casernes du département en possède Cet engin doté d’une cellule sanitaire permet d’assurer la prise en charge des victimes dans le cadre des missions de secours d’urgence aux personnes qui représentent plus de 70% de l’activité des sapeurs-pompiers

Cet engin provient du centre de secours de Limoges Martial Mitout.

  • Un véhicule léger infirmier

Ce véhicule permet à un infirmier et /ou un médecin Sapeur-Pompier de se rendre sur les lieux des interventions de secours d’urgence aux personnes. Il est doté de matériels spécifiques permettant la mise en œuvre de protocoles de soins urgents infirmiers ou médicaux, Il permet également d’assurer le soutien sanitaire opérationnel sur les interventions d’envergure afin de réaliser l’accompagnement des sapeurs-pompiers lors des interventions de longue durée.

Cet engin provient du centre de l’état-major de Limoges.

  • Une échelle aérienne

Emblème des sapeurs-pompiers depuis toujours, cet engin permet d’évacuer trois personnes à une hauteur de trente mètres. Cette échelle pivotante automatique est intégrée dans tous les dépêtras incendie afin de procéder aux sauvetages mais également de permettre l’établissement de lance incendie en hauteur et d’atteindre des endroits inaccessibles depuis le sol. Cet engin provient du centre de secours de LIMOGES

  • Un véhicule poste de commandement

Le « Véhicule Poste de Commandement»  permet de gérer les interventions importantes ou sont engagés plusieurs groupes d’interventions. Il est l’outil de gestion et de coordination du commandant des opérations de secours. Autonome, il permet de mettre en place un réseau tactique de communication radio pour garantir les transmissions sur opération.  Il sert aussi de PC interservices dans lequel les décisions liées au déroulement de l’action de secours sont prises en concertation.

Cet engin provient du centre de secours de Limoges Mauvendière

  • Un véhicule d’appui logistique

Il permet d’assurer les navettes et les livraisons des matériels dans les 34 sites des sapeurs-pompiers en Haute-Vienne. Ainsi la mobilisation de matériels volumineux est possible lorsque les sapeurs-pompiers sont mobilisés en renfort dans d’autres départements métropolitains. Il sert aussi judicieusement de support de communication mobile.

Cet engin provient du centre technique et logistique de Couzeix.

Remises de décorations

Le général Jean-Pierre MICHEL a remis les insignes d'officier de la Légion d'honneur conférés au général BONAVITA.

Le général BONAVITA a remis les insignes de chevalier dans l’ordre de de la Légion d'honneur conférés au colonel Philippe VINCENT commandant du groupement de gendarmerie départementale de la Creuse et au lieutenant-colonel Rémy SOLNON commandant en second du groupement de gendarmerie de la Creuse.

Le général BONAVITA a remis la médaille militaire conférée aux major Christophe BOUCHET commandant la communauté de brigades d’Eymoutiers et Laurent DUPIC commandant la brigade territoriale autonome de Saint Léonard de Noblat et au maréchal des logis-chef Mickaël SALGADO du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Saint Junien.