Actualités

Fête nationale - cérémonie du 14 juillet 2017

 
 

Raphaël LE MÉHAUTÉ, préfet de la Haute-Vienne a présidé jeudi 13 juillet la cérémonie organisée à Limoges, place Jourdan, à l’occasion de la célébration de la Fête nationale, et placée sous l’autorité militaire du colonel François BONAVITA, commandant adjoint la région de Gendarmerie Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et commandant le groupement de Gendarmerie départementale de la Haute-Vienne.

IMG_8007_ide
IMG_8010_IDE

Les troupes présentes

  •  Un détachement du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie nationale (PSIG SABRE) de la compagnie de Limoges. 

Ce peloton a pour vocation première la lutte contre la délinquance de voie publique menée de manière préventive et dissuasive en appui de l'action des unités territoriales de la compagnie de gendarmerie départementale de Limoges. Unité d'intervention dite de premier niveau, le PSIG SABRE de Limoges dispose depuis le 1er juillet 2016, date de l'attribution de la compétence "SABRE", de moyens matériels et humains particuliers et renforcés, lui permettant d'apporter une réponse opérationnelle accrue dans le cadre d'une attaque terroriste. Composée de 17 militaires, cette unité est commandée par un officier de gendarmerie qui dispose sous ses ordres de 8 sous-officiers et 8 gendarmes adjoints volontaires.

  •  Une unité rattachée pour administration au PSIG SABRE de la compagnie de gendarmerie départementale de Limoges, le Groupe d’investigations cynophile de Limoges (GIC), 

Il est armé de 4 sous-officiers de gendarmerie et d'un suppléant maître de chien gendarme adjoint volontaire. Ayant vocation à s'engager sur le ressort de l'ensemble de la région Nouvelle-Aquitaine, ces militaires et leurs compagnons à quatre pattes interviennent en soutien de l'engagement opérationnel des unités territoriales. 7 chiens y sont présents dans les domaines de spécialité suivants: piste/défense, recherche de stupéfiants, recherche d’armes de munitions ou de billets.

  •  Un détachement de réservistes destinés à renforcer les unités territoriales. 

La réserve du groupement de gendarmerie de la Haute-Vienne compte en son sein plus de 340 réservistes qui sont quotidiennement engagés aux côtés des militaires d'active dans les missions de contrôle et de surveillance des flux routiers et plus largement dans les missions de sécurité publique et de lutte contre toutes les formes de délinquance. Composée d'hommes et de femmes âgés d'au moins 18 ans et ayant souscrit un engagement à servir dans la réserve opérationnelle, ces personnels servent ponctuellement en parallèle de leur emploi, dans les unités de gendarmerie situées à proximité de leur domicile. La montée en puissance de la réserve opérationnelle et son engagement en matière de lutte contre la menace terroriste, méritent d'être soulignés.

  •  Un piquet d’honneur du 1er Régiment d’infanterie de marine(1er RIMa) d’Angoulème aux ordres du sergent DEHAUDT. 

Ce détachement appartient à l’escadron de commandement et de logistique. Sur les plis du drapeau du régiment sont inscrits les quinze inscriptions des campagnes glorieuses dont BAZEILLES en 1870 et est décoré de la légion d’honneur, de la croix de guerre 1914-1918 avec une palme et porte la fourragère aux couleurs de la croix de guerre.

  •  deux avions école EPSILON de la base aérienne 709 de Cognac. 

Cette base aérienne a pour mission la formation initiale de tout pilote de l’armée de l’Air. Elle met en œuvre également un escadron de DRONES, aéronefs sans pilote embarqué qui assure des missions de surveillance et de reconnaissance.

  •  un détachement de 5 motocyclistes de la Gendarmerie Nationale. 

La gendarmerie de Haute-Vienne compte actuellement dans ses rangs 32 motocyclistes répartis sur 4 unités de sécurité routière : les pelotons motorisés de Feytiat et Bessines sur Gartempe et les brigades motorisées de Rochechouart et Bellac. Ces professionnels de la sécurité routière travaillent prioritairement sur les axes les plus importants à savoir sur le réseau autoroutier et routier départemental dont la responsabilité est confiée à la gendarmerie. La lutte contre l’insécurité routière constitue le coeur de leur métier. Ils sont chargés de porter aide et assistance aux usagers de la route en difficulté. Ils luttent également contre toute forme de délinquance itinérante et contrôlent les flux sur l’ensemble du département de la Haute-Vienne.

IMG_8034-ide
  •  un détachement de 4 motocyclistes de la Police Nationale appartenant à la Formation Motorisée Urbaine de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de la Haute Vienne, aux ordres du brigadier de police Lionel TERENCE. 

Leur mission essentielle est de lutter contre l’insécurité routière et d’assurer la protection des personnes et des biens.

IMG_8038-ide
  •  Le Service départemental d’incendie et de secours de la Haute-Vienne

Les services d'incendie et de secours sont chargés de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies.

En Haute-Vienne ce sont 1200 hommes et femmes qui assurent ces missions 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 dans 30 centres d’incendie et de secours assurant un maillage territorial fort et de proximité.

La grande majorité sont des sapeurs-pompiers volontaires délaissant leurs activités et leurs familles lorsqu’une intervention requiert leur présence. C’est grâce à eux qu’une telle couverture opérationnelle est possible.

IMG_8046_ide

Le détachement du SDISService départemental d'incendie et de secours 87 placé sous le commandement du commandant Aurélien SABOURDY est composé de :

  •  un véhicule léger de commandement 

Armé par un officier  le chef de colonne possédant le grade minimum de capitaine, il assure le commandement et la coordination des moyens sur l’ensemble du territoire départemental lors des sinistres mobilisant plus d’une dizaine d’engins.

Cet engin provient du centre de l’état-major de LIMOGES AURIOL

  •  un véhicule de secours et d’assistance aux victimes  

Plus communément appelé « ambulance ». toutes les casernes du département en sont dotées. Cet engin comprend une cellule sanitaire permettant d’assurer la prise en charge des victimes dans le cadre des missions de secours d’urgence aux personnes. Ces missions représentent plus de 70% de l’activité des sapeurs-pompiers

Cet engin provient du centre de secours de LIMOGES

  •  un fourgon de secours routier  

Le SDISService départemental d'incendie et de secours compte deux engins de ce type dans lesquels sont regroupés les matériels nécessaires à la désincarcération des véhicules les plus légers jusqu’aux engins complexes comme les poids lourds.

Cet engin provient du centre de secours de LIMOGES BEAUBREUIL

  •  une échelle aérienne 

Emblème des sapeurs-pompiers depuis toujours, cet engin permet d’évacuer trois personnes à une hauteur de trente mètres. Cette échelle pivotante automatique est intégrée dans tous les dépêtras incendie afin de procéder aux sauvetages mais également de permettre l’établissement de lance incendie en hauteur et d’atteindre des endroits inaccessibles depuis le sol. Cet engin provient du centre de secours de LIMOGES

  •  un porteur lourd de la cellule de ventilation et d’assistance respiratoire 

Ce véhicule porteur permet de charger et décharger différentes berces qui possèdent toutes des fonctions opérationnelles différentes.

Il est présenté aujourd’hui avec sa cellule CEVAR permettant de remplir trois missions opérationnelles distinctes :

- l’éclairage d’une vaste zone d’intervention permettant aux sapeurs-pompiers de pouvoir travailler sur un sinistre dans toutes les conditions.

- Le remplissage des bouteilles d’air des appareils respiratoires des Sapeurs-Pompiers. En se rapprochant au plus près du sinistre, ces remplissages permettent de gagner en temps et en efficacité opérationnelle

- La ventilation opérationnelle permet grâce à ses nombreux ventilateurs grands volumes de désenfumer les surfaces sinistrées et ainsi faciliter les actions d’extinctions.

Cet engin provient du centre de secours de LIMOGES

  •  un véhicule d’appui logistique 

Il permet d’assurer les navettes et les livraisons des matériels dans les 34 sites des sapeurs-pompiers en Haute-Vienne. Ainsi la mobilisation de matériels volumineux est possible lorsque les sapeurs-pompiers sont mobilisés en renfort dans d’autres départements métropolitains. Il sert aussi judicieusement de support de communication mobile

Cet engin provient du centre technique et logistique de COUZEIX

Une délégation de 34 jeunes francophones venant de 21 pays différents accueillis à Limoges pendant un mois par les Lions Clubs a également assisté à la cérémonie.