Actualités

Mémoire de la Résistance et de la Déportation

 
 
Mémoire de la Résistance et de la Déportation

295 élèves représentant 24 établissements scolaires de Haute-Vienne se sont interrogés sur la question du thème  de l'édition 2017-2018 du concours de la Résistance et de la Déportation: "S'engager pour libérer la France". Les lauréats ont reçu leur prix le 30 mai 2018 à la préfecture de la Haute-Vienne en présence du préfet Raphaël Le Méhauté.

Institué en 1961 par Lucien Paye, ministre de l'Éducation nationale, à la suite d'initiatives d'associations d'anciens résistants et déportés, le concours national de la Résistance et de la Déportation  s'appuie sur l'enseignement de l'histoire, de l'histoire des mémoires, de la Résistance et de la Déportation.

 Chaque année, un thème est défini, pouvant faire l'objet d'un véritable travail interdisciplinaire. Ce concours s'inscrit ainsi dans une démarche d'éducation à la citoyenneté et est une composante essentielle du parcours citoyen de l'élève.

 Le thème de l'édition 2017-2018 S'engager pour libérer la France, celui de la session 2018-2019 portera sur "Répressions et déportations en France et en Europe, 1939-1945. Espaces et histoire".

Une participation individuelle ou collective

Les élèves peuvent :

  •  se présenter individuellement et rédiger un devoir en classe 
  •  réaliser un travail en groupe dont la forme est libre et variée : mémoire, exposition, œuvre littéraire ou artistique, audiovisuelle, etc.
Quatre catégories de participation

Le concours comporte quatre catégories de participation.

Au lycée
  •  Catégorie 1 : rédaction d'un devoir individuel en classe, portant sur le sujet académique (3 heures)
  •  Catégorie 2 : réalisation d'un travail collectif, par exemple un mémoire associé ou non à d'autres supports, sur le thème annuel
Au collège, classe de troisième
  •  Catégorie 3 : rédaction d'un devoir individuel en classe, portant sur le sujet académique (2 heures)
  •  Catégorie 4 : réalisation d'un travail collectif, par exemple un mémoire associé ou non à d'autres supports, sur le thème annuel

Un jury académique désigne le meilleur travail pour chaque catégorie. Ces travaux sont ensuite regroupés et examinés pendant l'été par un jury national. Ce jury établit un palmarès national rendu public au début du premier trimestre de l'année scolaire 2018-2019.

L’édition 2018 en Haute-Vienne

M. le préfet a remis personnellement,

les premiers prix décernés aux épreuves individuelles à :

  •  Clémence CHARBONNIER du lycée Léonard Limosin de Limoges
  • P1170842_1er prix_Clémence Charbonnier
  •  Leyton MILLAR du collège Paul Langevin de Saint-Junien
  • P1170841_1er prix college_LeytonMillar
     

La cérémonie s'est déroulée en présence de M. Jean FOURNIER, président de la fédération départementale des déportés internés résistants de la Haute-Vienne. Arrêté le 7 mai 1944 et interné à la prison d’Arras puis à celle de Loos Les Lille, il est déporté le 1er septembre 1944 à Oranienburg et ensuite transféré au Kommando de Peenemünde au Nord de l’Allemagne jusqu’au 1er mai 1945.

Consultez le palmarès dans le dossier de presse

> 20170530_DP_prix_resistance_2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,37 Mb

Prix de la Résistance 2018_Haute-Vienne_R