Actualités

"Non au harcèlement"

 
"Non au harcèlement"

La ministre de l’Éducation nationale a présenté la 2e journée nationale "Non au harcèlement" consacrée au thème du cyberharcèlement.

Pour la première fois en France, le harcèlement à l’école diminue.

Cette diminution montre que le travail engagé par les associations, par les victimes, de plus en plus nombreuses à oser témoigner, et par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, commence à porter ses fruits. Cependant, la recherche internationale a prouvé qu’il ne fallait jamais cesser de conduire des actions de prévention au risque de voir très rapidement se réinstaller les situations de harcèlement.
C’est au quotidien que le harcèlement doit être combattu.

En moins de cinq ans, un tabou a été brisé. Le harcèlement et le cyberharcèlement sont désormais des violences mieux connues. Mais ils continuent de faire souffrir des centaines de milliers d’enfants et de jeunes.
Le harcèlement repose sur le rejet de l’autre, sa mise à l’écart, le refus de sa singularité.
Le harcèlement peut aussi débuter mais surtout se prolonger sur un téléphone portable, une tablette, un ordinateur, par des centaines de SMS, des vidéos, des photos, des commentaires injurieux sur les réseaux sociaux, sur les forums ou sur les jeux en ligne. Ce ne sont pas les outils ou les réseaux sociaux qu’il faut combattre mais bien les mauvais usages, les comportements et les propos déplacés qui parfois s’y répandent.

Pour en savoir plus, consultez le site : http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/

Les numéros verts

30 20 : Un numéro d'écoute et de prise en charge

À partir du 2 novembre, le numéro vert, 30 20, voit ses horaires s’allonger. Il sera désormais ouvert du lundi au vendredi de 18h à 20h et le samedi de 9h à 18h.
Ce dispositif téléphonique, gratuit depuis tous les postes, permet écoute, conseil et orientations aux appelants signalant une situation de harcèlement à l’école. Lorsque les situations de harcèlement sont repérées au cours de l’entretien téléphonique et avec l’accord des personnes concernées, elles sont alors transmises au référent « harcèlement » de leur académie ou de leur département, grâce à un outil sécurisé fourni par le ministère et validé par la Cnil. Ce référent a ensuite pour mission de rappeler son interlocuteur puis de prendre contact avec l’établissement afin de résoudre la situation.

0 800 200 000 : net écoute

Le 0 800 200 000 est un numéro gratuit, anonyme et confidentiel, disponible de 9h à 19h en semaine. Des conseillers répondent aux questions des appelants pour les accompagner dans leur démarche.
Les conseillers peuvent également être contactés par email, chat, Skype.Tous les renseignements sur http://www.netecoute.fr/

numéros Nonauharcelemant
Non au harcelement 4 axes

Téléchargez le guide de prévention des cyberviolences en milieu scolaire :

> guide de prévention des cyberviolences en milieu scolaire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,40 Mb