Actualités

Obtention du label "Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes"

 
 
Obtention du label "Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes"

Obtention du label "Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes"

Gérard Collomb, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, et Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, se félicitent de l’obtention du label « égalité professionnelle entre les femmes et les hommes » délivré par AFNOR Certification, véritable levier de transformation et de modernisation.

Ce label récompense l’exemplarité du ministère de l’Intérieur dans ses pratiques au quotidien et dans les actions concrètes mises en œuvre à l’égard de ses 276 000 agents dont 80 000 femmes, pour favoriser l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes. L’AFNOR reconnaît ainsi la volonté politique forte, les résultats déjà obtenus et les engagements pris pour l’avenir.

Jacqueline Gourault rappelait le 4 juin dernier devant les organisations syndicales du ministère qu’« il est du devoir du Ministère de l’Intérieur - Ministère au cœur de l’Etat, - d’être exemplaire pour appliquer ce principe d’égalité qui est au cœur du pacte républicain et qui veut que, quel que soit son origine, sa culture, son sexe, on ait les mêmes chances d’accéder à un emploi, à une fonction ».

Obtenu à l’issue d’un audit réalisé par l’AFNOR et délivré par une commission indépendante composée de représentants de l’administration, d’employeurs et d’organisations syndicales, ce label est le résultat d’une intense mobilisation de tous les échelons administratifs, notamment territoriaux (préfectures, commissariats de police, compagnies de gendarmerie). Cette réussite est une fierté collective et une belle reconnaissance du travail accompli.

Le ministère de l’Intérieur s’est par exemple engagé à faciliter l'accès des femmes à tous ses métiers et notamment à ses postes à responsabilité, à réduire les inégalités salariales lorsqu’elles existent, à lutter contre le sexisme et le harcèlement sexuel. Il a mis en place des cellules d’écoute et de traitement des appels liés aux discriminations et au harcèlement pour l’ensemble des agents.