Actualités

Partager la route, c’est se mettre à chaque instant à la place des autres

 
 
Partager la route, c’est se mettre à chaque instant  à la place des autres

Raphaël Le Méhauté, préfet de la Haute-Vienne, a présenté ce mercredi 28 mars une campagne de sensibilisation organisée par la sécurité routière en présence de Messieurs Gilles Begout, vice-président de Limoges métropole en charge des transports et Jean-Paul Duret, président de la STCLM.

Anthony Deslias, âgé de 24 ans, victime d’un accident de la route en 2 roues très grave, a apporté également son témoignage sur l’importance de sensibiliser tous les usagers au partage de la route.

En Haute-Vienne l’année 2017 se caractérise par une hausse de 54 % de la mortalité routière soit 20 accidents causant la mort de 20 personnes ce qui est supérieur à l’année 2016 pour cette même période (13 tués).

Elle a été particulièrement marquée par une hausse importante des accidents mortels impliquant des usagers vulnérables, notamment les piétons et les deux roues motorisées :

  •  4 accidents impliquant des 2 roues motorisés dont 3 où les motards ont été victimes d’un défaut de propriété causé par un véhicule léger soit 2 victimes supplémentaires par rapport à 2016
  •  4 accidents concernant des piétons, 1 sur l’A20 avec un piéton tué et 3 en agglomération provoquant le décès de 3 piétons âgés de plus de 65 ans soit 3 victimes de plus par rapport à 2016.

On constate également qu’en 2017, les 2 roues motorisés représentent 69 % des blessés graves chez les usagers vulnérables soit une hausse de 10 % par rapport à 2016.

Campagne d’affichage sur le partage de la route

IMG_20180328_150939_ide

Pour sensibiliser le public sur la vulnérabilité de certains usagers et le partage de la route, la campagne d'affichage aura lieu du 27 mars au 09 avril 2018 sur les arrières de bus de la Société de transports en commun de Limoges métropole (STCLM).

La campagne sera affichée sur la moitié des arrières du parc de bus de la STCLM soit 54 faces.

Les chiffres de l’accidentalité 2017 ainsi que les mesures du comité interministériel de la sécurité routière (CISR) démontrent l’importance de des campagnes de prévention pour dénoncer les complaisances à l’égard de la règle que chacun s’octroie au péril de sa vie et de celle des autres.

Partager la route c’est respecter les règles en toute circonstance et se mettre à chaque instant à la place des autres usagers.

Affiche_Partagedelaroute_pref87

L’affiche apposée sur les bus matérialise ce partage par la mise en scène d’un même individu dans la plupart des situations d’un usager de la route (piéton, conducteur vl, cycliste, motard…).

Cette opération est réalisée dans le cadre du plan départemental d’action de la sécurité routière (PDASR) 2018 et est financée pour un montant de 5 1 62 euros.

 
 

A lire également :