Actualités

Réfection de la cour de la préfecture de la Haute-Vienne

 
Raphaël LE MEHAUTE, préfet de la Haute-Vienne a remercié lundi 21 mars 2016 les différentes entreprises mobilisées pendant plusieurs mois sur le chantier de réfection de la cours de la préfecture.

Il a également salué l’implication des agents de la préfecture qui ont coordonné les différents corps de métiers et suivi l’ensemble des étapes de ce projet.

M. Olivier Du Cray, ancien SGAR du Limousin et aujourd’hui sous-directeur des affaires immobilières de la Direction de l’évaluation, de la performance et des affaires immobilières (DEPAFI) au ministère de l’Intérieur, était présent aux côtés de monsieur le préfet.

Refection_Cour_Prefecture_2016

Ce projet a été lancé en juin 2015 par le préfet Laurent CAYREL, après avoir constaté que les détériorations de la cour pavée finissaient par en rendre son accès dangereux.

La première étape s’est déroulée pendant l’été 2015, sous la responsabilité du Cabinet DUARTE, Messieurs Victor DUARTE et Gaëtan GOUMILLOUX, qui a réalisé les études préalables à la réalisation des travaux de réfection de la cour : recherche des différents réseaux enterrés, étude géologique et mise aux normes d’accessibilité des cheminements vers les différents bâtiments.

L’architecte des bâtiments de France, Madame MANGIN-PAYEN a été associée à l’ensemble du projet, au titre du classement des façades de la préfecture à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, en particulier pour le choix des matériaux.

Le premier coup de pelleteuse a été donné le 12 octobre 2015. Durant 5 mois, l’ensemble des 2 000 m² de la cour et du parc a été entièrement décaissé et profilé. De nombreuses gaines ont été passées pour assurer le déploiement des réseaux électriques et informatiques entre les différents bâtiments. L’alimentation en eau du bâtiment principal a été remplacée.

La découverte d’un ancien aqueduc qui devait relier la place Denis Dussoubs à la place de la République, a été le seul contre-temps technique et financier rencontré sur ce projet.

Il reste encore à réaménager et à replanter le parc, tâche qui reviendra à l’architecte paysagiste Célia BRUN du cabinet regards Croisés et aux jardiniers de l’ESAT Delta Plus de Panazol.

Le projet ne sera complet qu’après l’installation d’un mobilier urbain destiné à optimiser le cheminement piéton, l’amélioration de l’éclairage de la cour et du parc, ainsi que la réalisation d’un nouvel abri vélo.

Enfin, pour répondre aux exigences de l’audit Sûreté de la préfecture mené par le ministère en janvier 2015, l’accueil au poste de garde sera amélioré avec la création d’un sas sécurisé qui devrait permettre un filtrage plus efficace des visiteurs.

Refection_Cour_Prefecture_2016_2
Refection_Cour_Prefecture_2016_3
Cour_Rénovée_2016
Cour_Rénovée_2016_2