Appel à la vigilance sur les pratiques de magasins d'ameublement éphémères

 
 

La Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) de la Haute-Vienne met en garde les consommateurs contre les pratiques commerciales de certains magasins de meubles éphémères.

Ces magasins s'installent durant une courte période dans des locaux vides, pour y vendre des articles d'ameublement.

Les clients potentiels sont d'abord contactés par téléphone, puis reçoivent par courrier une invitation à venir chercher des cadeaux et/ou à participer à une loterie en magasin.

Une fois dans la surface de vente, le consommateur est pris en charge par une équipe de commerciaux aguerris, qui n'hésitent pas à user d'arguments mensongers et mettre en oeuvre des pratiques commerciales agressives :

  • les prix des articles exposés sont volontairement gonflés, afin de permettre aux vendeurs d'offrir des remises exceptionnelles, laissant croire au consommateur qu'il fait une bonne affaire. Un article affiché à 5 000 € peut ainsi rapidement être proposé à 2 000 € ;
  • les articles sont faussement présentés comme étant de fabrication française ;
  • les gains annoncés dans le cadre de la loterie se transforment en bons d'achat à déduire du montant des achats effectués le jour même ;
  • pour décider le client encore hésitant, les vendeurs proposent un paiement en 10 fois sans frais, ou un financement à crédit avec report de paiement ;
  • la livraison du bien est effectuée dans la journée avec reprise de l'ancien mobilier.

Tous les moyens sont mis en œuvre, sur fond de convivialité feinte, ou au contraire d'intimidation, pour que le client ne reparte pas sans avoir signé un bon de commande.

Ces établissements s'affranchissent de la réglementation qui leur est applicable :

  • non-respect du délai de rétractation de 14 jours ;
  • non-respect de l'interdiction de prendre une contrepartie financière, quelle qu'elle soit (chèque, RIB), pendant un délai de 7 jours après signature du contrat ;
  • obstacle à l'exercice du droit de rétractation : livraison immédiate du bien et reprise de l'ancien, conférant un caractère définitif à la vente. Si le client souhaite se rétracter, il fait l'objet d'intimidation, de menaces verbales ;
  • pratiques commerciales trompeuses sur la qualité, la provenance et le prix des articles mis en vente.

 Tout consommateur s’estimant victime des pratiques d’un tel établissement est invité à prendre contact avec la

 DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de la Haute-Vienne

Service Concurrence, Consommation et Répression des Fraudes

39, avenue de la Libération - CS 33918 -87039 Limoges Cedex 1

tél. : 05.19.76.12.00 - courriel : ddcspp-ccrf@haute-vienne.gouv.fr