Communiqués de presse

Exercice de sécurité civile Simulation d’un attentat terroriste à Oradour-sur-Glane

 
 

Raphaël Le Méhauté, préfet de la Haute-Vienne, a souhaité organiser ce jeudi 18 janvier 2018 de 9h30 à 15h un exercice de simulation d’attaque terroriste à Oradour-sur-Glane. La préfecture informe les riverains et le public de cet exercice afin d’éviter des réactions anxiogènes.

L’exercice se déroulera au Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane pour tester la capacité d'intervention des forces de l'ordre face à un acte terroriste, le dispositif d'évacuation des victimes et l'organisation des secours mais aussi au centre départemental opérationnel (COD) mis en place à la préfecture.

Plusieurs services seront engagés : le centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane, les services de la mairie d’Oradour-sur-Glane, les sapeurs pompiers du SDISService départemental d'incendie et de secours et les équipes du SAMUService d'aide médicale urgente, la Gendarmerie nationale, le Procureur de la République, le service régional de police judiciaire, les personnels de l’Agence régionale de santé, de la Cellule d’urgence médico-psychologique (CUMP), de la préfecture, les associations agréées de sécurité civile (ADPC, Croix-Rouge), des figurants élèves de l'Institut régional de formation sanitaire et social du Limousin de la Croix rouge (IRFSS).

De nombreux mouvements de véhicules de secours ainsi que de forces de sécurité vont intervenir.

Pour des raisons de sécurité, la circulation sera interrompue sur la RD3. Les usagers sont invités à suivre les itinéraires de déviation mis en place. (cf plans joints)

La population est donc invitée :

  • à ne surtout pas paniquer et à ne pas propager de fausses informations sur les réseaux sociaux,
  • à ne pas s’approcher du lieu de l’exercice, à ne pas se mettre en danger en essayant de photographier ou filmer l’exercice et à ne pas gêner la progression des acteurs de l’exercice.

Cette simulation relève bien d’un exercice de sécurité civile et ne témoigne pas de l’existence d’une menace particulière sur le département de la Haute-Vienne. La réalisation d’exercices est essentielle pour renforcer l’efficacité des dispositifs opérationnels face aux attaques contre la société.

Nous vous remercions de diffuser le plus largement possible cette information dans vos médias.