Sécheresse : le préfet de département appelle à la vigilance

 
 

Depuis plus de six mois, les précipitations sont inférieures aux normales classiquement enregistrées et malgré quelques épisodes pluvieux, le débit des cours d’eau (hydrologie) est faible et les niveaux des nappes souterraines relevés, très inférieurs aux valeurs attendues pour cette période.

Du fait de cette situation atypique, le préfet de département a installé le 9 mai 2017 le comité « sécheresse », lequel a procédé à un état des lieux exhaustif de la situation en tenant compte des prévisions météorologiques. D’ores et déjà, deux mesures ont été adoptées.

La première consiste à activer tous les observatoires existants gérés par chacun des acteurs du comité « sécheresse » permettant de brosser un panorama complet de la situation tous les quinze jours. Les points de vigilance concernent plus particulièrement la surveillance de l’état des réserves d’eau potable, notamment pour les communes isolées, l’abreuvement du bétail et enfin, le respect des débits réservés au niveau des barrages et étangs.

La seconde consiste, notamment par le biais d’une communication adaptée, dont le présent communiqué, à opter pour une posture de prévention.

L’eau reste une ressource essentielle et pour préserver cette dernière, la préfecture de la Haute-Vienne en appelle à la responsabilité de chacun pour surveiller sa consommation et éviter par là tout gaspillage.