Le préfet annonce la poursuite de l'évacuation des déchets de la friche Wattelez

 
 

Raphaël Le Méhauté, préfet de la Haute-Vienne, a décidé ce mercredi 26 juillet 2017 de poursuivre le transfert de l’ensemble des déchets Wattelez vers le centre Alvéol de Bellac et de Peyrat-de-Bellac. Cette décision intervient après un mois de concertation avec les élus et le Collectif Environnemental de la Basse-Marche. L’enfouissement de ces déchets dans une installation dédiée constitue une garantie de sécurité. Les mesures de prévention et de lutte contre le risque incendie sur le site ont été renforcées ainsi que les mesures de contrôle des déchets.

Après 25 années de procédures judiciaires, la décision d’évacuer les déchets de la friche Wattelez vers le centre Alvéol situé à Bellac et Peyrat-de-Bellac a provoqué des inquiétudes chez les élus et les riverains.

Depuis le 30 juin 2017, les rencontres et les réunions se sont multipliées entre les services de l’État et le Collectif environnemental de la Basse-Marche afin d’apporter des précisions sur l’opération et d’écouter les propositions du collectif. Ces mesures ont été complétées par les visites du site Alvéol et de la friche Wattelez.

 En décidant d’arrêter temporairement le transfert des pneus (14 500t) vers le site d’Alvéol, le préfet a souhaité apaiser la situation et prendre le temps d’écouter et d’expliquer en toute transparence les démarches entreprises par l’État pour mener à terme l’exécution de l’arrêt du Conseil d’État du 25 septembre 2013, condamnant définitivement la SA Wattelez et les Consorts à éliminer les déchets du site du Palais-sur-Vienne.

Ainsi, outre la tenue de plusieurs réunions, les services de la préfecture ont transmis l’ensemble des études techniques produites par les cabinets spécialisés ainsi que les notes de la DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement sur les déchets concernés. Ces documents montrent qu’il s’agit de déchets ultimes non dangereux destinés à l’enfouissement dès lors qu’une solution de valorisation n’a pu être trouvée auprès des 28 entreprises consultées.

Le SYDED et le SDISService départemental d'incendie et de secours de la Haute-Vienne ont présenté les mesures renforcées de prévention, de détection et d’intervention mises en place pour éviter tout risque d’incendie pendant la période de transfert.

 Les solutions de recyclage des déchets par des techniques de thermolyse, telles que celle présentée en réunion publique au collectif, sont connues. Elles ont été examinées, mais malheureusement, elles ne présentent pas à ce jour les garanties techniques et financières suffisantes pour constituer une alternative au projet d’enfouissement. Ces solutions restent à l’état expérimental et n’existent pas encore sous forme industrielle.

Seule l’évacuation des déchets concernés vers le site Alvéol est à ce jour recevable car elle est accompagnée de toutes les garanties environnementales. Le site de Bellac et Peyrat-de-Bellac est prévu spécifiquement pour cela. Il bénéficie d’un arrêté préfectoral qui impose tous les contrôles sur la qualité des eaux et sur la maîtrise des déchets apportés. Cette solution est bien meilleure pour l’environnement que l’enfouissement sur place qui avait été envisagé initialement.

Téléchargez le dossier de presse :

> DP_20170726_Poursuite de evacuation dechets wattelez - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,08 Mb