La Mission du centenaire 1914-1918

 
 
La Mission du centenaire 1914-1918

L’année 2014 marquera le début du cycle du centenaire de la Première Guerre mondiale qui durera quatre ans.

Afin de préparer ce rendez-vous le Premier Ministre a mis en place la « Mission pour le centenaire de la Première Guerre mondiale 1914-1918 », dirigée par Joseph Zimet, chargée de définir les orientations interministérielles du centenaire, de coordonner les actions commémoratives des collectivités territoriales et de veiller à l’organisation harmonieuse des activités culturelles et scientifiques qui verront le jour en 2014.

La Première Guerre mondiale demeure avant tout un bilan terrible : sur les 10 millions de tués, 1 million 800 000 étaient français et selon le général IRASTORZA qui préside le Groupement d’intérêt public (GIP) créé par arrêté du 5 avril 2012, il convient « d’honorer la mémoire de tous les tués » et de faire perdurer le souvenir de ceux qui se sont battus – français, alliés, belligérants-, car la paix restera éternellement fragile et exigera toujours des efforts, voire des sacrifices.

Constitué initialement de sept ministères, six établissements publics, deux associations nationales, une université et une mutuelle, ce groupement est doté d’un budget triennal (2012-2014) et d’effectifs propres, mis à disposition par les départements ministériels et les établissements publics fondateurs du groupement.

La célébration du Centenaire représente un dispositif d’envergure internationale, qui verra la France accueillir des délégations de pays étrangers tels que le Canada, l’Australie ou la Nouvelle-Zélande, et mettre en place des projets pédagogiques notamment avec l’Allemagne. Le Centenaire aura aussi un impact culturel et touristique.

> Commémorer la Grande Guerre 2014-2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,51 Mb

> Arrêté du 5 avril 2012 portant création du GIP(1) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

> Circulaire MI Centenaire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,30 Mb

voir le portail national du Centenaire