Pour aller plus loin sur le front de l'emploi, l'embauche PME

 
 
Pour aller plus loin sur le front de l'emploi, l'embauche PME

Grâce à la prime Embauche PMEPetites et moyennes entreprises, jusqu’à 100% remboursé sur les cotisations patronales : du 18 janvier au 31 décembre 2016, les chefs de petites et moyennes entreprises ou d’associations peuvent bénéficier du dispositif pour toute embauche d’un nouveau salarié.

Le président de la République a présenté, lundi 18 janvier 2016, le plan d’urgence contre le chômage, à l’occasion des vœux aux acteurs de l’entreprise et de l’emploi.

Objectif : augmenter l’offre et le nombre de formations et faciliter l’embauche des moins qualifiés en 2016.

Lors de ses vœux aux français le 31 décembre 2015, François Hollande a estimé que la France était dans "un état d’urgence économique et social."

Depuis trois ans, le pays est engagé dans une bataille pour la croissance et l’emploi, avec un train de réformes importantes pour relancer le marché du travail. Dans une situation de reprise encore insuffisante, il fallait aller plus loin.
 C'est dans  ce contexte, que le président de la République a présenté le 18 janvier 2016 le plan d'urgence contre le chômage. L’ensemble de ces mesures représentent un effort budgétaire de deux milliards d'euros, qui "seront financées sans prélèvement supplémentaire d’aucune sorte."
 L' Embauche PME est l'une de ces  nouvelles mesures mises en œuvre dès le  18 janvier et qui se poursuivra jusqu’au 31 décembre 2016. Les PME de moins de 250 salariés, embauchant un salarié à temps plein et rémunéré entre 1 et 1,3 fois le SMIC, pourront bénéficier pendant deux ans d'une aide forfaitaire de 2 000 euros par an, soit 4 000 euros au total.

Découvrez toutes les informations sur l'Embauche PME via :

> Dépliant d'information embauche-PME

> Tableau cumul des aides à l'emploi