Le Pacte de responsabilité et de solidarité

 
 
Pacte de responsabilité et de solidarité

La politique de l’emploi constitue une priorité nationale. La volonté de mise en œuvre d’un Pacte de responsabilité et de solidarité a été annoncée par le Président de la République le 14 janvier 2014 lors de ses vœux. Le cap vers l’emploi et la compétitivité sera réaffirmé par la loi de finances rectificative.

Michel JAU, préfet du Limousin, préfet de la Haute-Vienne, en présence de Christian CHOCQUET, préfet de la Creuse et de Bruno DELSOL, préfet de la Corrèze, a présenté jeudi 19 juin 2014 la déclinaison du Pacte en région Limousin lors d'une conférence de presse.

Le Pacte poursuit deux objectifs : accélérer les créations d’emplois avec, notamment, l’utilisation du Crédit impôt compétitivité emploi (CICE) et permettre aux foyers modestes d’augmenter leur pouvoir d’achat grâce à un allègement de la fiscalité.

Pour l'emploi dans les entreprises, Michel JAU a présenté les trois leviers fondamentaux du Pacte pour relancer l’embauche et l’investissement : la baisse du coût du travail,  pour améliorer la compétitivité des entreprises françaises, notamment par l'utilisation et la pérennisation du CICE ; la modernisation du système fiscal des entreprises , pour permettre le plus haut taux d’emploi ; et enfin, la simplification des procédures administratives : pour ne pas décourager les entreprises, avec la mise en place du « Dites-le nous une fois », le guichet unique pour les entreprises.

Par ailleurs, il a souligné que "le Pacte s'inscrit dans la continuité de l'engagement des pouvoirs publics  depuis plusieurs années" en prenant la suite du Pacte de compétitivité et du Plan de mobilisation pour l'emploi. Selon lui, il s'agit d'un "Pacte équilibré"  dont le dispositif allie les mesures à destination des entreprises (allègement de charges et amélioration de la fiscalité) et des salariés et ménages modestes (amélioration du pouvoir d'achat par l'augmentation des salaires et la baisse de l'impôt sur les revenus sous certains seuils).

En attendant que le Pacte développe toutes ses mesures qui vont s'inscrire dans la durée, Michel JAU, a précisé que les dispositifs pour l'emploi restent d'actualité. Ainsi, près de 4700 contrats aidés , regroupant des contrats uniques d'insertion, des emplois d'avenir ou des contrats de génération, sont déjà accompagnés en Limousin en année pleine.

Le développement de l'emploi s'appuie sur l'activité et la compétitivité des entreprises. Le préfet a rappelé que la mobilisation de tous et la synergie entre les acteurs étaient indispensables à la réussite du Pacte.

en savoir plus sur www.limousin.gouv.fr et sur www.gouvernement.fr/pacte-responsabilite-solidarite